République Islamique de Mauritanie
Commission Electorale Nationale Independante
Messagerie | العـربيــة

  Déclaration

Citoyens, Citoyennes,
C’est demain vendredi, 8 novembre à zéro heure que s’ouvre la campagne électorale pour les élections législatives et municipales du 23 novembre 2013 qui sera close le jeudi, 21 novembre à minuit.
Au terme du processus de validation effectué par la CENI, 438 listes candidates ont été retenues pour les élections législatives et 1.096 listes pour les municipales.
Soixante Quatre (64) Partis politiques compétissent au titre des élections législatives et Quarante Sept (47) au titre des élections municipales.
La loi organique, n° 2012-027 du 12 Avril 2012 instituant la Commission électorale nationale indépendante stipule dans ses articles 3 et 4 que la CENI « assure le contrôle de la campagne électorale et veille au respect du principe de l’égal accès de tous les candidats en compétition aux organes officiels de la presse écrite et audiovisuelle….. ».
A cet effet, les Structures de la CENI resteront en état de mobilisation permanente, tant à l’échelon central qu’au niveau de ses antennes régionales et locales.
Dans ce cadre, la CENI s’engagera dans une démarche de suivi et d’accompagnement et se tiendra à l’écoute de tous les acteurs du processus électoral, en toute indépendance et impartialité, afin que cette campagne soit l’occasion de l’émergence d’un discours politique responsable à même d’éclairer l’électeur en vue d’accomplir son devoir citoyen en pleine connaissance de cause
Pour parvenir à cette fin, la CENI invite les différents partenaires du processus à s’acquitter, chacun à son niveau, du rôle qui lui incombe en vue du bon déroulement de cette campagne électorale et de la promotion des principes démocratiques dans notre pays.

Elle compte sur le sens de la retenue et le civisme des candidats pour le respect d’un code de conduite qui exclut tout propos de nature à susciter des réactions négatives ou à porter atteinte à la dignité et à la vie privée des autres acteurs de la compétition électorale.
Elle compte également sur l’apport indispensable de la société civile en matière de sensibilisation et d’éducation citoyenne en direction des électeurs.
Elle compte aussi sur la neutralité des autorités administratives et leur disponibilité constante pour garantir la sécurité nécessaire à l’organisation de la campagne dans de bonnes conditions.
Enfin, la CENI exhorte les médias publics et privés, à faire prévaloir les règles déontologiques édictées par leur profession et à observer, en ces moments de haute sensibilité, le sens de la mesure et de la neutralité dans la couverture des évènements.
Elle a bon espoir que l’action de la Haute autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA), en collaboration avec les services de la CENI, aura un effet positif à cet égard.
C’est le lieu de rappeler aux uns et aux autres que la campagne électorale devra s’inscrire dans une dynamique de saine émulation devant présider à la tenue d’élections libres, indépendantes, transparentes et crédibles.
Aussi, la CENI attend-elle des acteurs politiques, des candidats et des électeurs dans leur ensemble un comportement résolument civique leur permettant de s’engager aussi activement qu’ils le veulent pour promouvoir leurs idées et leurs programmes électoraux, tout en demeurant animés d’un esprit de tolérance, d’ouverture et de respect du concurrent.
Nouakchott, le 7 novembre 2013

La CENI


Plan du site | Nous Contacter | Mise à jour le, 22 mai 2017 à 19:49
2012 © ceni - Copyright