Nouakchott abrite la 4ème assemblée générale de l’organisation des administrations électorales arabes

mer, 04/03/2020 - 16:01

La 4ème Assemblée générale de l’Organisation des administrations électorales arabes s’est ouverte, ce mercredi 04 mars 20202, au Palais des Congrès de Nouakchott en présence des représentants des 12 pays membres et de Djibouti qui fait acte de candidature pour l’adhésion à cette instance.

Hôte de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), l’OAEA a plusieurs dossiers à examiner lors de cette session de Nouakchott qui dure un seul jour mais qui est suivie, les 5 et 6 mars, par un congrès international sur le rôle des médias en période électorale organisé par la Ceni avec l’appui du Pnud.

Le Mot de bienvenue, de l’Organisation à l’endroit des participants, a été prononcé par M. Hicham Kehil, directeur exécutif de la commission centrale des élections en Palestine, au nom du président du bureau exécutif de l’OAEA, absent pour des raisons d’agenda électoral dans son pays, la Jordanie.

Il a précisé que cette réunion vient renforcer une idée née en 2014, et concrétisée l’année suivante par la tenue de la première Assemblée générale de l’Organisation des administrations électorales arabes. Cette structure a pour objectif, ajoute Hicham Kahil, de renforcer la collaboration entre les organisations électorales arabes pour échanger les expériences et être un « autre modèle de coopération » entre ses membres aujourd’hui au nombre de 12, avec l’admission de la République de Djibouti. L’organisation régionale est « indépendante et apolitique et se présente comme un réseau spécialisé pour renforcer les pratiques électorales et les professionnaliser, mais surtout, à renforcer le rôle des femmes arabes », conclue-t-il.

M. Kahil a tenu enfin à remercier ses partenaires, notamment le Pnud et l’agence suédoise de coopération, et la Jordanie qui, par un accord d’établissement, accueille son siège depuis 2019, et la Mauritanie dont la CENI s’est présentée comme l’hôte de cette 4ème session.

 Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), M. Mohamed Vall Ould Bellal, a d’abord souhaité la bienvenue à ses pairs arabes prenant part à cette quatrième assemblée générale de l’OAEA les assurant qu’ils sont dans leur deuxième patrie, la Mauritanie, qui a l’honneur de les accueillir. Le président de la Ceni a ensuite rappelé le parcours glorieux d’une organisation qui, partie avec six pays membres, en est aujourd’hui à douze en moins de cinq ans d’existence. Cette évolution est de bon augure pour une institution qui a su bénéficier du concours de ses partenaires pour réaliser ses objectifs déclinés en renforcement des capacités, indépendance, renforcement du rôle de la femme et crédibilisation des élections.

A la fin de la première session, les membres de l’Organisation ont examiné et adopté la demande d’adhésion de Djibouti, élu comme nouveau président Monsieur Mohamed Vall Ould Bella, décidé que la 5ème assemblée générale se tiendra en Somalie et examiné la mise en œuvre des résolutions et décisions prises lors de l’assemblée générale précédente.

Les travaux qui se poursuivront dans la soirée en l’absence de 4 membres sur 12 (Soudan, Irak, Jordanie, Iles Comores), devraient être consacrés à la présentation d’un rapport d’activité, d’un plan d’action et du budget de 2020.

L’organisation compte à ce jour 12 membres permanents : Mauritanie, Liban, Libye, Jordanie, Irak, Tunisie, Palestine,  Djibouti, Comores, Somalie, Soudan, Yémen.